Accueil > Documentation

Documentation

Le soutien des aidants non professionnels. Une recommandation à destination des professionnels du secteur social et médico-social pour soutenir les aidants de personnes âgées, adultes handicapées ou souffrant de maladie chronique vivant à domicile, ANESM, 2014-10, 135 p.

La recommandation propose des orientations et des pistes d’action aux professionnels de structures sociales et médico-sociales pour accompagner ou soutenir les aidants non professionnels des personnes âgées dépendantes, des personnes adultes handicapées et/ou des personnes adultes atteintes de maladies chroniques vivant à domicile.

Conformément aux missions de l’Agence, la recommandation n’est pas destinée directement aux aidants non professionnels, mais aux professionnels exerçant dans des structures accompagnant des personnes âgées de plus de 60 ans malades ou dépendantes, des personnes adultes handicapées, des personnes atteintes de maladies chroniques ou d’une affection de longue durée qui vivent à domicile.

4 catégories de structures sont ainsi visées :
les services d’aide et de soins à domicile (Saad, Ssiad, Spasad, SAVS, Samsah) ;
les accueils temporaires (accueil de jour, de nuit ou hébergement temporaire) ;
les unités d’évaluation, de réentraînement et d’orientation sociale et socioprofessionnelle pour personnes cérébro-lésées (Ueros) ;
les dispositifs d’informations (Clic, centres ressources).

Cette recommandation se structure autour des thématiques suivantes :
La place et le rôle d’aidant non professionnel dans l’accompagnement de la personne aidée (repérage des aidants, différenciation entre l’aidant représentant légal et l’aidant non représentant légal, place dans le projet personnalisé, valorisation de leur investissement, analyse et accompagnement des résistances, etc.)
La cohérence et la coordination de l’accompagnement de la personne aidée (organisation des responsabilités de chacun, organisation des informations transmises, place de l’aidant dans la coordination, etc.)
Les situations complexes (conflits entre les aidants, entre l’aidant et l’aidé, entre l’aidant et les professionnels, etc.)
L’adaptation, le changement ou la fin d’un dispositif (identification des facteurs de fragilité, avancée en âge, fin de vie, etc.)
La promotion des projets de soutien et de répit pour les aidants (mise en place d’une plateforme de répit, partenariat, information sur les dispositifs de répit existant, etc.)
Le soutien aux professionnels dans leur relation avec les aidants (projet de service/établissement, renforcement des compétences, stratégies de soutien et de formations, etc).

Consulter le document


Plan maladies neuro-dégénératives 2014-2019, Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, 2014, 124 p.

Les orientations et mesures du plan maladies neuro-dégénératives s’inscrivent dans la Stratégie nationale de santé et la Stratégie nationale de recherche. Elles s’appuient sur les travaux conduits dans le champ du handicap et sur les avancées permises par le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement et le projet de loi relatif à la santé. Ce plan est un socle commun dans la lutte contre les maladies neuro-dégénératives, tout en prenant en compte les spécificités de chaque maladie.

Ce plan comprend 4 axes stratégiques :
1. Soigner et accompagner tout au long de la vie et sur l’ensemble du territoire
2. Favoriser l’adaptation de la société aux enjeux des maladies neuro-dégénératives et atténuer les conséquences personnelles et sociales sur la vie quotidienne.
3. Développer et coordonner la recherche sur les maladies neuro-dégénératives.
4. Faire de la gouvernance du plan un véritable outil d’innovation, de pilotage des
politiques publiques et de la démocratie en santé.

Consulter le document


Regards croisés sur la maladie d'Alzheimer : perceptions, opinions et attitudes du grand public, des aidants proches et des aidants professionnels

Le n°21 de la collection « Evolutions » édité par l'INPES présente la synthèse de différentes enquêtes d'opinion mises en place afin de mieux connaître le regard porté sur la maladie Alzheimer par différentes populations. Elle compare ainsi les perceptions, opinions et niveaux d'information du grand public, des aidants proches et des professionnels rattachés à des services d'aide ou de soin à domicile, interrogés dans des enquêtes spécifiques, par téléphone ou en face-à-face.

Consulter le document


L’accompagnement de la maladie d’Alzheimer au domicile : perceptions et pratiques des professionnels du soin et de l’aide

L'amélioration de l'accompagnement de la maladie d 'Alzheimer au domicile est l'un des objectifs du Plan Alzheimer 2008-2012. Plusieurs mesures du Plan concernent l'intégration des services et le développement de prestations spécialisées. Les professionnels du domicile sont au cœur de ces dispositifs. Une enquête exploratoire a donc été réalisée par téléphone auprès de 1 213 professionnels d'aide ou de soins à domicile afin de recueillir leurs perceptions opinions et pratiques à l'égard de la maladie d'Alzheimer. Ce n°22 de la collection « Évolutions » en donne les principaux résultats

Consulter le document


Expérimentation d’une formation sur les aspects relationnels de la prise en charge de patients atteints de la maladie d’Alzheimer

Consulter le document


Vous trouverez ci-dessous une sélection d’ouvrages et d’articles sur la  maladie d’Alzheimer et l’aide aux aidants à destination des professionnels et du grand public :

Accès aux bases de données

Base de données bibliographiques
Base des outils pédagogiques
des comités de la région Champagne-Ardenne, Franche-Comté, Haute-Normandie, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Contact

Pour la diffusion de supports de prévention ou l’accompagnement à la recherche documentaire, n’hésitez pas à contacter la documentaliste du Comité d’Education pour la Santé du Gard :

Frédérique Arzoumanian
CODES 30
15 rue Sainte Anne, 30900 Nîmes

04 66 21 10 11

Fax : 04 66 21 69 38

contact@codes30.org

frederique.arzoumanian@codes30.org


© Alzheimer Gard - plan du site - crédits